Jeudi 22
Zones portuaires à activités multiples ou spécialisées.
Marie-Pierre Jézégou, DRASSM
› 14:50 - 15:15 (25min)
› Salle Sud de France
Techniques de bonification d'une zone palustre au Ier s. à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône)
Frédéric Marty  1@  
1 : Pôle Intercommunal du Patrimoine Culturel, Istres
Pôle intercommunal du patrimoine culturel Ouest Provence
Pôle intercommunal du patrimoine culturel Ouest Provence Chemin du Rouquier 13800 Istres -  France

Le site de l'Estagnon est situé à Fos-sur-Mer, à 150 m du littoral actuel, sur le tiers nord-ouest de la pointe de Saint-Gervais. Les recherches entreprises dans ce secteur laissent supposer l'existence d'une agglomération portuaire très active durant le Haut-Empire, sans doute l'un des avant-ports d'Arles. Une fouille de sauvetage urgent, menée sur 12 jours, a permis d'explorer une excavation de 1110 m² et de mettre en évidence une bonification antique liée à la cité. Ainsi, vers 65/85, se met en place un programme d'aménagement destiné à gagner du terrain sur une zone palustre et à l'assainir pour créer des espaces de circulation et d'activité. Les vestiges rencontrés consistent en caissons de bois constitués de poutres calées par des pieux en sapin formant des quadrilatères d'environ 7 à 8 m de côté, séparés par des canaux d'évacuation des eaux. Le remplissage des caissons fait intervenir plusieurs techniques complexes faisant appel à des matériaux de récupération agencés de manière réfléchie : amphores disposées verticalement destinées au drainage du sous-sol ; utilisation de la sciure comme interface entre le sol naturel et les apports artificiels ; emploi du charbon pour ses qualités drainantes ou de posidonies sous forme de tapis destiné à retenir un épais lit de chaux aux propriétés bactéricides.



  • Vidéo
Personnes connectées : 1